Collège Alain Fournier
Bordeaux




Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité


Le travail de mémoire passe prioritairement par l'éducation des enfants et des adolescents. Depuis 2003, la journée du 27 janvier est l'occasion pour la communauté éducative d'engager une réflexion sur les génocides et de rappeler les valeurs humanistes qui fondent notre démocratie. Une démarche à destination des jeunes générations qui, près de soixante-dix ans après la découverte des crimes commis par les Nazis reste toujours aussi importante en termes d'éducation à la citoyenneté.

Au collège, dan le cadre de cette journée, a eu lieu une séance pédagogique en présence  de Mme Enault - Inspectrice  d'Académie adjointe , de Mme Lavigne  et  de la classe  de 3D (était présente le professeur  de français du Lycée  des Langues  de Nankin   en visite au collège pour quelques jours avec ses élèves  dans le cadre  du partenariat Fournier/NFLS  depuis oct  2013  et du 50è anniversaire de l'entente France-Chine)



La commémoration du 27 janvier

Aujourd'hui, le 27 janvier 2014, nous avons reçu l'inspectrice générale ainsi que Mme Cauchois pour commémorer ensemble les nombreux génocides effectués durant le siècle dernier, baptisé le « siècle des génocides » par Bernard Bruneteau.

Nous avons, tous ensemble, parlé du génocide Arménien, déjà étudié en classe et du génocide Rwandai. Une dizaine d'élève avait préparé un récit de ce génocide. Nous avons également parlé de Sebrenica, génocide d'une ethnie par une autre durant une guerre civile . Nous avons, pour terminer parlé de la Shoah, le génocide des juifs par les nazis.

Pour terminer ce cours, nous avons réalisé la définition d'un génocide et, l'inspecrtice générale, pour clore les débats, nous a expliqué, pourquoi, selon elle, la journée des génocide est importante.
Octavie L. 3°D