Collège Alain Fournier
Bordeaux




Histoire des Arts en 3E SIA : with Carolyn Carlson !

 

Le thème fédérateur retenu en 3° E s’articule autour de la notion d’Impressions, par le Verbe, le geste et la note ;  notions déclinées  autour de plusieurs temps forts : la représentation chorégraphique de la Création de Carolyn Carlson, Pneuma, le 17 mars,  et la rencontre avec la chorégraphe américaine,  à l’Opéra National de Bordeaux, l’inscription dans la manifestation nationale du Printemps des Poètes, la visite commentée et ciblée  des collections du Musée des Beaux Arts, des Ateliers liés à la pratique même de la Danse

Il est vrai que cette rencontre avec la création de Carolyn Carlson, chorégraphe américaine qui puise son inspiration dans la philosophie de Bachelard et la poésie européenne, est plus riche et pertinente encore pour les élèves de cette 3° SIA

Le lundi 17 mars fut placé sur le chemin de Carolyn Carlson :

         Les élèves ont d’abord assisté au cours du Ballet donné par Carolyn Carlson, occasion d’observer au plus près les rythmes et les efforts d’une création contemporaine qui prend appui sur la formation plus classique des danseurs du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux

-        

-     

-         


Au cœur du Foyer gris du Grand-Théâtre, consacré aux Muses et aux grands auteurs classiques, sources littéraires des opéras, les élèves ont osé transcrire et exprimer leurs émotions par la mise en voix et en scène, par des jeux d’ombres chinoises, et en Musique, du poème qu’ils avaient choisi, notamment les poèmes de Carolyn Carlson



Le point fort, la plus belle heure, fut sans nul doute la rencontre avec la Chorégraphe, qui a tenu à rencontrer les élèves ;  élèves qui n’ont pas hésité à lui présenter le résultat de leur démarche et à lire leurs poèmes, et la rencontre fut telle que Carolyn Carlson, sur un poème de Michaux, inventa, pour nous seuls …, une chorégraphie !





Enfin, les élèves ont assisté le soir même à la première de Pneuma, au Grand-Théâtre.

 





Ces notions d’impressions par le Verbe, le geste et la note, au-delà des références aux Impressionnistes, doivent s’entendre comme l’expression et la transcription des émotions et des sentiments des artistes et des courants artistiques.


L’élève, à travers son propre regard  forgé par l’étude des diverses œuvres étudiées, en Littérature, en Education musicale, en Arts plastiques, au CDI, en Technologie …, par les ateliers de pratique Danse, par les rencontres et la création de Carolyn Carlson, doit être capable de s’approprier ces notions, par une mise en regard de ses propres émotions, en présentant le résultat justifié de ses recherches et de ses choix lors de l’oral de l’Histoire des Arts.